Centre Nos actions collectives

Refus de soin, refus de prise en charge

Fonds mutualisé de Branche
Salariés de la Branche
04

Contexte

Les professionnels travaillant auprès de personnes présentant une altération de la communication sont confrontés au refus de soin : aide à la toilette, refus de l’intervention d’une aide à domicile, de prendre les médicaments, d’être hospitalisé, de s’alimenter…

 

Le refus de soin peut également se produire dans le cadre de la prise en soin de personnes n’acceptant pas leur perte d’autonomie.

 

Ces refus sont difficiles à supporter par les soignants car ils interrogent le soignant sur ses valeurs professionnelles. En effet, son rôle est de porter assistance, d’aider, de secourir. Les refus de soin sont vécus comme un sentiment d’échec de la part du professionnel et sont perçus comme de l’agressivité.

 

Dans de telles situations, les professionnels sont démunis et ont besoin : de références réglementaires et juridiques, de connaissances sur les causes et conséquences du refus de soin, d’outils pratico-pratiques.

 

Ainsi, ils pourront mettre en place des actions adaptées à la prise en soin holistique de la personne sans avoir le sentiment de « mal faire ».

 

C’est en donnant du sens et en comprenant leurs actions que les soignants prodigueront des soins dans le respect du consentement, de l’intégrité physique, de l’intimité et du libre choix.

 

 

Objectifs

  • Pourquoi on se soigne, pourquoi, on ne soigne pas ?

 

  • Comprendre les motivations d’expression d’un refus de soins ou de prise en charge, analyser le degré d’autonomie de la personne et identifier l’impact sur les pratiques professionnelles au quotidien.

 

  • Cerner les enjeux éthiques, juridiques et réglementaires relatifs au refus de soin ou de prise en charge.

 

  • Sécuriser sa pratique face au risque juridique dans le cas d’un refus de soin ou de prise en charge. Comprendre la place et le rôle de la « personne de confiance ».

 

  • Respecter la parole, la volonté du patient et de sa famille et accepter de s’interroger sur ses pratiques de soin ou de prise en charge. Savoir faire face efficacement aux refus de soin (prévenir, inciter, respecter).

Prérequis

Avoir une expérience de soin et/ou de prise en charge de plus de 6 mois et avoir déjà été confronté à une situation de refus de soin ou de prise en charge.

Contenu

MODULE 1

Jour 1   Acquisition, perfectionnement des connaissances sur le cadre réglementaire et législatif relatif au refus de soin, refus de prise en charge. Limitation thérapeutique, directives anticipées.

 

MODULE 2

Jour 2 Comprendre et donner du sens au refus de soin. Les cause, la communication, la relation d’aide.

 

MODULE 3

Jour 3  Savoir prendre en soin des personnes refusant le soin : la démarche d’observation, la médiation comme outil, comment éviter la spirale de l’agressivité.

 

Travail intersession

 

Jour 4  Analyse, réflexion, pistes d’amélioration autour du travail intersession, fiche mémo.

Fiche technique

Secteurs

Tous secteurs

Public

L’ensemble des personnels étant amenés à assurer des prises en charges sociales,
éducatives ou médicales.

Durée

4 jours (soit 3 jours + 1)

Organisme de formation

  • Assistéal formation

Date limite d’inscription

09/02/2018

Coût

les frais pédagogiques et les repas du midi (s'ils sont pris en commun) sont intégralement pris en charge par UNIFAF, les autres frais sont imputables sur le CIFA

Lieux & dates

  • Groupe 1 • Complet
    Orléans
    Les 14 & 15 mars 2018
    + Le 16 mars 2018
    + Le 4 avril 2018
  • Groupe 2
    Tours
    Les 28 & 29 mai 2018
    + Le 30 mai 2018
    + Le 19 juin 2018
  • Groupe 3
    Orléans
    Les 10 & 11 sep. 2018
    + Le 12 septembre 2018
    + Le 11 octobre 2018

Interlocuteur Unifaf

Interlocuteur OF