Champagne-Ardenne Nos actions collectives

Comprendre et Prévenir le phénomène de la Radicalisation des jeunes

Fonds mutualisé de Branche
Salariés de la Branche

Contexte

De la radicalisation véhiculée par les médias, aux événements successifs (attentats) en France et en Europe, au travail quotidien des éducateurs : comment appréhender la radicalisation des jeunes.

 

Si ce phénomène est étudié plus en profondeur dans le secteur de la prévention spécialisée et du Milieu ouvert, grâce notamment aux actions proposées  par les Préfectures et la PJJ, les acteurs du Milieu Fermé (IME, IMPRO, ITEP, Centres de Rééducation, MECS, tout établissement prenant en charge des jeunes) doivent pouvoir comprendre et prévenir le phénomène de radicalisation, susceptible d’impacter les jeunes et/ou leurs parents.

Objectifs

  • connaitre le dispositif français de prévention de la radicalisation proposé par le comité interministériel de prévention de la délinquance
  • reconnaitre les différentes approches de la radicalisation et les différents symptômes
  • déconstruire les représentations et les « allants de soi »
  • reconnaitre les signes indicateurs de basculement et prévenir les différentes formes de radicalisation
  • identifier les impacts de la société numérique
  • connaitre l’arsenal juridique et l’action publique

Prérequis

Aucun prérequis n’est demandé

Contenu

Jour 1 : Apports théoriques et conceptuels

  • les représentations sociales face au phénomène de la radicalisation
  • définitions de la radicalisation, approche historique et contextuelle, cadrage conceptuel
  • le spectre du radical, les questions identitaires et la place du religieux
  • les phénomènes d’emprise et d’embrigadement, le discours et ses canaux
  • les valeurs de la République, dont la laïcité
  • point sur les recherches menées à ce jour

 

Jour 2 : Approfondir la connaissance et la compréhension du phénomène et envisager son approche préventive générale

  • les trajectoires personnelles des sujets violents

- les causes et les facteurs facilitateurs : le mal-être identitaire, la question des ruptures, les problématiques psychologiques, une ou des rencontres déterminantes

- les étapes du parcours de radicalisation d’un sujet

  • les signaux pour repérer des personnes radicalisées ou en voie de l’être ; trier ce qui relève d’une radicalisation ou non pour ne pas de tromper de diagnostic
  • les stratégies de civilité et la prévention sociale et éducative de la radicalisation. Echanges d’expériences, voire de pratiques dans le groupe. Les compétences à mobiliser.

 

Jour 3 : Le travail d’intervention sur des situations de radicalisation repérées et signalées (ou à signaler) et la question de la réaffiliation des personnes

  • les dispositifs de lutte contre la radicalisation (lois, Etat et collectivités concernées, les guides publiés)

Action policière, accompagnement des familles, intervention auprès des jeunes et des adultes

présentation du dispositif N° Vert : comment s’en saisir et après ?

les cellules préfectorales d’écoute et d’accompagnement et les équipes mobiles

  • le partenariat et le partage d’informations. L’action multi-partenariale dans un dispositif de lutte antiterroriste : les institutions d’Etat, les partenaires de terrain, les familles et les personnes signalées

travailler ensemble : les conditions de coopération et leurs limites

  • présentation et analyse de situations rencontrées

Fiche technique

Secteurs

Social et Médico-social

Public

Personnel éducatif n'ayant suivi aucune formation initiée par la PJJ ou Préfecture

Durée

3 jours

Organisme de formation

  • CNLAPS

Date limite d’inscription

15/02/2017

Coût

Frais pédagogiques : fonds mutualisés de branche

Lieux & dates

  • Groupe 1
    En fonction des inscriptions

Interlocuteur Unifaf

Interlocuteur OF

Intervenants

  • Jean Paul MELONI
    Docteur en Sciences Humaines, spécialité ethnologie et sociologie comparative
  • Oussama BEN EL KHATTTAB
    Educateur Spécislisé, référent d'une Equipe Mobile (cellule départementale préfectorale d'écoute et d'accompagnement de personnes concernées par la radicalisation violente)