Franche-Comté Nos actions collectives

Logement d’abord : hébergement d’urgence et travail social (Acir)

Fonds mutualisé de Branche
Salariés de la Branche

Contexte

Le secteur Accueil Hébergement Insertion (AHI) en France s’est structuré autour d’un empilement de dispositifs et de concepts (urgence, insertion, stabilisation…), la logique étant le passage de l’hébergement d’urgence à l’hébergement d’insertion, puis au logement temporaire, avant d’accéder au logement de droit commun, même si ce parcours n’est ni linéaire ni systématique : la personne doit prouver sa capacité à accéder au logement, le logement est l’aboutissement du parcours d’insertion.

 

Cette approche traditionnelle s’oppose à celle dite du « logement d’abord », issue des expériences américaines et développée depuis quelques années en Europe, qui pose le logement comme une condition préalable et nécessaire à la réinsertion. Cette orientation réinterroge directement les principes fondateurs qui régissent la politique française de prise en charge des personnes en situation d’exclusion.

 

Le « logement d’abord » est le principe structurant de la « refondation de la politique d’hébergement et d’accès au logement » engagée dès 2009, avec notamment la publication de la circulaire du 13 janvier 2012, mais aussi par le gouvernement actuel. (FNARS).

 

Après quelques années de mise en œuvre de cette nouvelle doctrine de politique publique, il est intéressant de voir aujourd’hui quelles sont les conséquences pour les associations intervenant sur le champ de l’hébergement d’urgence, de l’hébergement social et de l’insertion. En quoi « logement d’abord » change les pratiques en travail social ? Comment accompagner au mieux les mesures de politique publique sans dévoyer le projet associatif ?

Objectifs

Le contenu de la formation répond aux objectifs suivants :

  • Donner des éléments de réflexions et d’action pour rendre opérationnel le « Logement d’abord »
  • Accompagner les évolutions de compétences et de pratiques professionnelles
  • Faciliter le redéploiement des équipes au sein des établissements
  • Favoriser l’émergence de dynamiques territoriales
  • Clarifier le cadre juridique des différents dispositifs autour du logement des personnes défavorisées (notamment l’intermédiation locative)

Prérequis

Aucun prérequis n’est demandé

Contenu

  • Les principes du logement d’abord
    • Les principes
    • Présentation expériences étrangères
    • Les enjeux
    • La déclinaison française

     

    • Les aspects juridiques du logement et de l’hébergement
    • Rappel du cadre juridique des activités AHI
    • Les incidences des transformations de place sur les dispositifs et dans les modalités d’intervention
    • Les différents types de contrats
    • Les limites et leviers de ces types de contrat dans la prise en charge des personnes
    • La place des personnes au sein de cette politique

     

    • Echanges autour d’expériences menées sur les territoires
    • Les conditions de réussite de la politique du logement d’abord
    • Repérage des partenaires à mobiliser en fonction des projets et de la méthodologie de mise en œuvre

     

    • La territorialisation dans l’accompagnement social
    • Passage d’une logique d’internat à une logique de réseau
    • Territorialisation des pratiques professionnelles
    • Le travail en réseau et le développement territorial
    • L’intervention modulée en fonction des besoins des publics et acteurs

Fiche technique

Secteur

Social

Public

Cette formation s’adresse aux travailleurs sociaux (y compris directeurs et chefs de service) du secteur Accueil, Hébergement et Insertion

Durée

2 jours

Organisme de formation

  • FNARS

Date limite d’inscription

25/11/2016

Lieux & dates

  • Groupe 1
    Besançon

Intervenants

  • Amélie APPERE DE SOUSA
  • Adelheid TUFUOR