Nouvelle-Aquitaine Nos actions collectives

Dec 40 – Pratiques interculturelles : enjeux et limites

Fonds mutualisé de Branche
Salariés de la Branche
03

Contexte

Dans un contexte d’arrivée important de personnes en situation étrangère, tant des adultes que des mineurs isolés, les professionnels chargés de leur accompagnement sont confrontés à la complexité de leur prise en charge. Accompagner au quotidien un adulte ou un jeune, dans l’appropriation d’une culture qui lui est étrangère et qui peut parfois le heurter dans ses convictions tout en lui permettant de faire émerger un projet dans une temporalité contrainte, constitue un véritable défi pour les professionnels. Pourtant, ces différentes façons d’envisager le monde, la société et la place de l’être humain dans celle-ci, non seulement peuvent coexister mais elles peuvent être source d’un enrichissement mutuel. La demande des professionnels nécessite de leur apporter des réponses permettant de s’approprier de nouvelles postures, de nouveaux outils pour accompagner la réflexion dans leur pratiques prfessionnels, dans le respect de la laïcité et de la culture du bénéficiaire avec ses différences.

Objectifs

Le sujets originaires de « cultures autres » posent, quelques fois, problème aux professionnels.

  • Comment identifier ce qui relève du culturel et ce qui ressort de l’universel; ce qui ressort de l’universel; ce qui concerne le signulier et ce qui appartient aux cultures?

Interculturalité, transculturalité, ethnopsychiatrie, psychologie interculturelle, clinique de l’exil, autant d’approches qui confèrent une place différente au sujet et à la culture, en réponse le plus souvent, à une demande d’insertion sociale.

  • Comment s’y retrouver? S’agit-il de réinscire le sujet dans sa culture ou dans celle de la société d’accueil; ou s’agit-il de l’accompagner dans l’élaboration d’une voie signulière et surtout comment?

 

L’accompagnement du sujet migrant (familles immigrées, enfant de migrant, mineur isolé non accompagné, demandeur d’asile) se heurte à plusieurs difficultés: difficultés de la personne elle-même à exprimer son mal-être car fonctionnant avec d’autres représentations, difficultés liées à la langue, mais aussi difficultés du côté professionnel.

  • Comment identifier ce qui relève du culturel et ce qui ressort du pathologique dans le discours de l’accompagné?

 

  • Existent-ils des invariant psychiques et comment les répare dans l’accompagnement à travers des systèmes éducatifs, juridiques, de parenté, de rapport au corps, d’alliances matrimoniales bien différents de ceux du pays d’accueil?

Prérequis

Aucun prérequis n’est demandé

Contenu

  • La psychologie interculturelle: définitions, enjeux et limites
  • Différenciation entre le culturel et le pathologique
  • La migration comme événement potentiellement traumatique et ses réaménagements
  • La problématique de la place et des identités à travers des récits de vie de migrants
  • La famille en migration: rôles, statuts et fonctions des individus.
  • Les représentations, les étiologies traditionnelles.
  • Que représente le mineur isolé non accompagné pour sa famille et quel rôle joue-t-il?
  • Comment aider l’autre à trouver des passerelles psychiques pour une insertion sereine du côté de l’accompagné mais aussi de l’accompagnant?

 

 

Fiche technique

Secteurs

Social et Médico-social

Public

Cette formation s'adresse aux professionnels éducatifs et sociaux en charge de l'accompagnement de ce type de public.

Durée

3 jours

Organisme de formation

  • AMI

Date limite d’inscription

05/04/2019

Lieux & dates

  • Groupe 1 • Terminé
    Groupe 1: Dax
    Du 20 au 22 mai 2019
  • Groupe 2 • Terminé
    Groupe 2: Dax
    Du 27 au 29 mai 2019
  • Groupe 3 • Terminé
    Groupe 3: Dax
    Du 3 au 5 juin 2019

Interlocuteur Unifaf