PACAC Nos actions collectives

ACR 2018 : Accueillir et accompagner les personnes victimes de traumatismes liés au parcours d’exil (module 3)

Fonds mutualisé de Branche
Salariés de la Branche
03

Contexte

Cette action s’intègre dans un contexte en forte évolution du cadre normatif relatif au droit d’asile et au droit des étrangers. Plusieurs textes et de nouvelles politiques publiques ont amené ces trois dernières années à plusieurs changements rapides et importants dans le secteur de l’asile, ayant un impact direct sur l’accueil et l’accompagnement des demandeurs d’asile et les bénéficiaires de protection internationale. Les trois modules de formation visent donc à permettre aux professionnel.elle.s du secteur médico-social de mieux comprendre les enjeux et de monter en compétence par rapport à l’accueil et à l’accompagnement des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de protection internationale. Les objectifs généraux de ces formations sont :

  • Comprendre le contexte européen et national autour de l’accueil des demandeurs d’asile.
  • Mieux appréhender les grandes évolutions des politiques publiques liées aux droits d’asile.
  • S’approprier le droit d’asile et prendre en compte les évolutions normatives.
  • Améliorer la qualité de l’accompagnement social global des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de protection internationale.
  • Comprendre l’articulation entre le DNA, le secteur AHI, le droit commun, la protection de l’enfance.
  • Savoir repérer les partenaires.

Objectifs

Objectif général

 

Les parcours migratoires sont souvent complexes et parfois violents, ce qui peut avoir un impact important dans la relation d’aide. Ce troisième module de formation vise à apporter aux participants des éléments théoriques et pratiques pour mieux prendre en compte dans l’accueil et l’accompagnement des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de protection internationale la souffrance psychique liée à l’exil. Aborder le traumatisme, c’est considérer ses effets de violence à la fois sur la personne traumatisée et sur son environnement familial et social. Le soigner implique un travail de lien entre professionnels avec le souci d’une approche globale du soin (social, santé, juridique…).

 

Objectifs spécifiques

 

  • Appréhender les spécificités du public au niveau social et psychologique en fonction de leur parcours migratoire ;
  • Savoir identifier et prendre en compte à travers un accompagnement social global la complexité et la multiplicité des situations de souffrance liée à l’exil;
  • Développer une réflexion sur les questions de la rencontre interculturelle, de la langue et de l’interprétariat ;
  • Savoir travailler en partenariat pour orienter les demandeurs d’asile et les bénéficiaires de protection internationale vers un parcours de soins adaptés;
  • Identifier un réseau d’acteurs compétents sur leur territoire.

Prérequis

Avoir déjà des connaissances de base sur le droit d’asile et le fonctionnement du système national d’accueil des demandeurs d’asile.

Dans ce module de formation en effet, les connaissances relatives à la procédure d’asile et au fonctionnement du système d’accueil des demandeurs d’asile et bénéficiaires de protection internationale abordées dans les modules Niveau BASE- Introduction au droit d’asile et Niveau 2- Approfondissement théorique et pratique sur le droit d’asile

ne seront pas du tout traitées.

 

Public Cible 

 

Tout intervenant social qui accueille et accompagne des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de protection internationale. La formation s’adresse particulièrement aux professionnels des CADA, mais également aux intervenants sociaux travaillant dans les autres établissements relevant du Dispositif national Asile (DNA) comme les PADA,  les HUDA et l’ATSA ou de la veille sociale, du droit commun et de la protection de l’enfance

Contenu

1er jour 

 

Séquence

  • Avoir des éléments théoriques de base pour définir les traumatismes liés à l’exil.
  • Permettre une meilleure connaissance du traumatisme et de l’exil et mieux identifier ses effets sur la personne et sur son entourage.

 

 Introduction aux traumatismes liés à l’exil 

- Donner des éléments descriptifs, distinctifs et explicatifs des troubles et maladies psychiques ;

- L’exil : Définitions, travail psychique de l’exil ;

 

Séquence 2

  • Apporter une aide pour l’accueil, le repérage des troubles psychiques et l’orientation du public.
  • Acquérir des connaissances sur les spécificités du traumatisme et sur le fonctionnement psychique du sujet ;

 

- Le traumatisme : définitions, repérage, manifestations et symptômes ;

- Spécificités du traumatisme lié aux faits de torture et de répression politique ;

-  Echanges autour de situations et cas pratiques.

 

2ème jour 

 

Séquence 1

  • Savoir travailler en partenariat avec des acteurs du territoire pour mieux accompagner les personnes souffrantes de traumatismes.
  • Prendre en compte les effets des traumatismes dans la relation d’accompagnement social.

 

Les effets des traumatismes sur l’accompagnement 

- Le soin : To care/to cure, prise en charge globale, complémentarité des approches ;

- Accueillir des personnes traumatisées : l’accueil, travail en réseau, intercontenance psychique, dispositifs adaptés, la fonction de l’interprète ;

- Effets des traumatismes sur l’accompagnant et sur l’institution : violence, sidération, éprouvés contre-transférentiels, transmission et contamination, déliaison, gel de la pensée.

 

Séquence 2

  • Savoir identifier les acteurs ressources et les partenaires sur un territoire pour mieux accompagner les demandeurs d’asile par rapport à leurs traumatismes.
  • Avoir des connaissances de base sur la prise en charge des troubles psychiques et savoir orienter les demandeurs d’asile.

 

Savoir travailler en partenariat 

-  Analyse du contexte territorial pour identifier les partenaires et les ressources locales afin d’orienter les demandeurs d’asile repérée comme vulnérables ;

-  Comprendre l’organisation sur le territoire de l’offre de soins, notamment psychiatriques pour les personnes victimes de torture ou de traitement inhumains et dégradant ;

-  Le recours à l’interprétariat professionnel et aux médiateurs de santé : le rôle et les possibilités de prise en charge.

 

3ème jour 

 

Séquence

  • Approfondir ses connaissances théoriques et améliorer ses pratiques professionnelles pour mieux prendre en les traumatismes dans l’accompagnement social global.
  • Etre capable de faire une évaluation sociale globale pour mieux repérer les situations multiples et complexes liées à la vulnérabilité et aux traumatismes.

 

 -   Analyses de différents cas pratiques pour savoir repérer dans le cadre d’un accompagnement social global les différentes situations de détresse (parentalité, souffrances psychologiques liées à l’exil, difficultés relatives à l’arrivée en France, prise en compte des traumatismes, problèmes de santé…) ;

-   Echanges de pratiques entre participants et mise en situation pour évaluer une situation complexe liées à la vulnérabilité et aux traumatismes.

 

 Séquence 2

  • Savoir analyser une situation au vu des connaissances théoriques acquises.
  • Réinterroger ses pratiques afin de mieux accompagner les demandeurs d’asile et les bénéficiaires de protection internationale.

 

 - Offrir un espace de parole et d’élaboration aux professionnels(elles) pour penser les effets des problématiques complexes sur le fonctionnement des équipes et des dispositifs institutionnels.

- Echanges entre participants sur le contenu de trois jours de formation et bilan.

 

Modalités pédagogiques 

 

  • Enseignement pluridisciplinaire, participatif et interactif ;
  • Apports théoriques ;
  • Partages d’expériences ;
  • Apports pratiques avec des mises en situation et travaux pratiques à partir d’étude de cas ;
  • Supports pédagogiques variés sont utilisés : polycopiés, bibliographie, articles d’analyse, documents normatifs, schémas, tableaux de synthèse ;
  • Des références en sciences humaines et repères méthodologiques ;
  • Des perspectives opérationnelles sur le terrain ;
  • Des temps spécifiques d’analyse des compétences mises en œuvre en intersession ;
  • Une grille d’évaluation et de bilan de la formation.

Cette formation repose sur l’expérience de terrain, dans un aller-retour dynamique entre  les questionnements amenés par les participants, les échanges avec le groupe et les éclairages des intervenantes. Elle permettra un meilleur repérage des problématiques rencontrées, ainsi que l’acquisition de connaissances et d’outils adaptés.

Fiche technique

Secteurs

Social et Médico-social

Public

Tout intervenant social qui accueille et accompagne des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de protection internationale. La formation s’adresse particulièrement aux professionnels des CADA, mais également aux intervenants sociaux travaillant dans les autres établissements relevant du Dispositif national Asile (DNA) comme les PADA, les HUDA et l’ATSA ou de la veille sociale, du droit commun et de la protection de l’enfance

Durée

3 jours (2+1)

Organisme de formation

  • Fédération des Acteurs de la Solidarité

Date limite d’inscription

17/09/2018

Lieux & dates

  • Groupe 1
    DEPT 13 - Marseille
    Les 3 & 4 déc. 2018
    + Le 21 janvier 2019

Interlocuteur Unifaf

Interlocuteur OF